Le mardi 30 octobre 2018 s’est tenu dans la salle de réunion de l’association Munyu de Banfora un cadre de dialogue sur les services transférés aux collectivités territoriales et plus précisément dans le domaine de l’éducation, de la santé, de l’eau et Assainissement. Ce cadre de dialogue a vu la participation d’une centaine de personnes, issus des différentes couches sociales et du monde associatif de la ville de Banfora. Des communicateurs attitrés sont passés en revue le fonctionnement de ces trois services respectifs.
A l’issue des communications plusieurs préoccupations ont été soulevées et des suggestions et recommandations ont été faites par les participants à savoir :
- Multiplier ces cadres de dialogue afin d’améliorer le fonctionnement desdits services.
- Doter les contrôleurs des cantines scolaires des quatre (04) CEB de la commune en motos pour un suivi régulier dans les écoles par la mairie.
- Veiller à la qualité des vivres et des infrastructures dans le domaine de l’éducation.
- Exiger en collaboration avec les CCEB le suivi des maîtres stagiaires dans les écoles par les titulaires.
- Revoir la question de la qualité des prestations des services de santé dans la commune qui a fait l’objet de vif débat surtout dans ce contexte de gratuité des soins.
- Avoir un cadre d’échange entre autorités communales et agents de santé pour arrêter un système de rotation dans les CSPS et un œil regardant sur les mauvaises pratiques des agents dans le cadre de la gratuité des soins.
- Rendre disponible et à temps les besoins du personnel de la santé.
- communiquer bcp sur les activités du conseil municipal en matière d’assainissement, hygiène.
- Faire la promotion des puits perdus dans les domiciles.
- Mener des contrôles autour des points d’eau pour rappeler les conditions d’hygiène.
- Promouvoir l’eau potable dans la commune par une opération spéciale de concert avec l’ONEA.
- Revoir la gestion des ordures ménagères, des canaux d’évacuation des eaux, etc

Tous les acteurs surtout les OSC ont bien apprécié l’activité et suggèrent qu’une telle activité puisse se répéter afin que l’ensemble des acteurs aient les informations justes et s’impliquent pour une meilleure gestion des services transférées. Les différents acteurs ont également pris des engagements suite aux différentes recommandations faites et à cet effet un comité de suivi des engagements a été mis en place en l’occurrence le CUA car mieux informé sur les questions débattues.